Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique

Most viewed
IMG_0839.jpg
Périurbanisation sur la zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin.591 viewsLa périurbanisation gagne sur les champs cultivés et sur des zones à risque : la Lézarde passe juste devant le lotissement assis sur des remblais qui ne dominent le cours d'eau que de 2 ou 3 mètres. Près de 3000 personnes seraient concernées par le risque de submersion et d'inondation sur la zone du Lamentin. La Lézarde est vectrice d'inondation importante notamment sur les grands axes de communication : son débit annuel moyen (1,8 m3/s ) étant régulièrement multiplié par 10 (81m3/s) voire par 80 lors des crues décennales (140m3/s) ou par 300 (600m3/s durant quelques heures en 1970 soit le régime moyen de la Seine).
IMG_1233.jpg
Zone de production de la Raffinerie des Antilles (SARA). Fort de France.550 viewsLes colonnes à distiller raffinent le pétrole brut et fournissent du fioul lourd pour l'industrie, le port et les centrales thermiques, du carburant (kérosène, essence, gazoil...) et du gaz (butane, propane). La capacité de raffinage est de 800 000 tonnes de pétrole brut par an. 1230 camions citernes sortent de la SARA chaque mois.
IMG_0841.jpg
Zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin.549 viewsVue de la Lézarde par le sud, elle concentre un grand nombre de grandes surfaces. On y voit les rond points qui fixent ces aménagements et le réseau des canaux de drainage de la plaine -inondable-. Les zones résidentielles et les logements collectifs se pressent autour de ces zones industrielles.
La Lézarde est vectrice d'inondation importante notamment sur les grands axes de communication : son débit annuel moyen (1,8 m3/s ) étant régulièrement multiplié par 10 (81m3/s) voire par 80 lors des crues décennales (140m3/s) ou par 300 (600m3/s durant quelques heures en 1970 soit le régime moyen de la Seine).
IMG_1216.jpg
Les Mangles Acajou, zone industrielle du Lamentin. 534 viewsCette zone industrielle longe la mangrove littorale et l'autoroute Fort de France-Lamentin, en périphérie de l'agglomération du Lamentin. Très fréquentée, on y trouve de grandes enseignes de la distribution, des concessionnaires automobiles, des magasins d'ameublement et de vêtements…
IMG_0880.jpg
La Pointe de la Vierge à Schoelcher et le lycée Bellevue.533 viewsUne base nautique, une maison des sports en bordure de mer, puis au second plan à l'ouest, le lycée Bellevue et plus à l'est le lycée technique de la Pointe des Nègres ouverts respectivement en 1961 et 1957. Le stade Louis Achille est bien plus ancien, jadis dans les périphéries rurales de Fort de France. C'est l'histoire d'un espace jadis rural aujourd'hui considérablement urbanisé, à la périphérie de deux agglomérations.
IMG_1186.jpg
La SNYL, Société Nouvelle des Yaourts Littée, au Vert Pré (Le Robert).518 viewsCette société agroalimentaire fondée en 1962, produit aujourd'hui près de 13 000 tonnes de laitages et de jus par an. Elle compte en 2010, 115 salariés. Dès l'origine, cette usine, spécialisée dans la production de yaourts et de jus, s'est établie à proximité de ses fournisseurs , sucrerie, arboriculteurs (goyaves, ananas, mangues notamment...) et surtout éleveurs bovins. La production est écoulée en direction du Lamentin à moins de 10 km et du Robert, deux des trois grandes aires urbaines de la Martinique.
IMG_1232.jpg
Zone de stockage de la Raffinerie des Antilles (SARA). Fort de France.518 views5 grands réservoirs de pétrole brut (50 000m3, 40 000m3 et 20 000m3) soit près de 150 000m3 de réserves assurent la sécurité des approvisionnements pour une durée de 50 à 70 jours.
Les réservoirs plus petits stockent les produits finis (kérosène, gazoil): au total 88 000m3.
IMG_0849.jpg
La casse automobile Arcole sur la zone industrielle de la Lézarde au Lamentin.515 viewsCette casse, l'une des plus importantes de l'île, est régulièrement victime de grands incendies dues à la précarité des installations de sécurité. On observe ici, les effets de l'incendie en avril 2010 qui ravage comme déjà en 2005, le tiers des 2000m² de l'installation. Faute d'équipements correctement pressurisées, l'incendie a pu être maîtrisé grâce à la proximité de la Lézarde. Mais le problème de pollution demeure...
IMG_0887.jpg
L'hôtel Batelière**** à Schoelcher sur l'Anse Gouraud.513 viewsConstruit au début des années 70, cet hôtel de 200 chambres, spécialisé dans le tourisme d'affaire, a été géré par la société américaine Hilton. Cédé à plusieurs reprises, en raison de son manque de rentabilité, il est en 2010 propriété d'un groupe martiniquais -déjà propriétaire du Club Méditerranée à Sainte Luce.- et génére une centaine d'emplois. Sa situation illustre les aléas du tourisme de masse depuis ses débuts dans les Antilles. Il semble désavantagé par sa situation urbaine et, en dépit de la proximité d'un casino (au second plan), par le manque d'offres de loisir.
IMG_0844.jpg
Zone de loisirs récente à la cité Petit Manoir au Lamentin.508 viewsCourts de tennis, circuit de modélisme (voiture), salles et terrains de sport sont construits à proximité d'un quartier défavorisé de la périphérie du Lamentin, cerné par les zones industrielles. A l'arrière plan, le lycée professionnel de Petit Manoir, créé en 1969, de 600 élèves et le collège de Petit Manoir, en zone d'éducation prioritaire. Le château d'eau dans cette zone, montre que l'on est bien dans une plaine ce qui n'est pas sans poser des problèmes sur le plan de la distribution de l'eau (pressurisation).
IMG_0855.jpg
Raffinerie SARA, zone industrielle de la Jambette, Fort de France508 viewsZone de stockage et de production de la Raffinerie des Antilles, installée dans la zone industrielle de la Jambette, à proximité du port de commerce de Fort de France et de l'aéroport du Lamentin. Fondée en 1969, elle appartient au groupe Total et compte environ 250 salariés en 2010.
Cette installation est classée SEVESO II et occupe 43 ha. 5 grands réservoirs de pétrole brut (50 000m3, 40 000m3 et 20 000m3) soit près de 150 000m3 de réserves assurant la sécurité des approvisionnements pour une durée de 50 à 70 jours.
Les réservoirs plus petits stockent les produits finis (kérosène, gazoil): au total 88 000m3.
IMG_0882.jpg
Base nautique de la Pointe des Nègres à Schoelcher.507 viewsLa Pointe des Nègres est équipé d'un phare. On y trouve également un fortin, la commune de Schoelcher - appelé avant 1888, Case Navire-, ayant été le témoin des combats navals entre anglais et français. Cette pointe tiendrait son nom des débarcadères aux esclaves alors emmenés vers le marché aux esclaves de Fort de France, la zone de Case Navire servant alors de mouillage.
213 files on 18 page(s) 2