Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique


Most viewed - La Martinique vue du ciel
IMG_0891.jpg
Le quartier Case Navire à Schoelcher.377 viewsC'est le centre historique de la commune, partagé par la Nationale 2 qui le relie à Fort de France. On y trouve sur les hauteurs un campus universitaire, créé en 1970 et qui compte en 2010 près de 12 000 étudiants.
Un centre des Congrès Madiana, à l'est, est ouvert en 1998. Il compte 10 salles de cinéma et peut accueillir plus de 2000 spectateurs.
IMG_1148.jpg
La pointe Savane au Robert : un espace convoité.377 viewsLes lotissements pavillonnaires se multiplient en bordure d'un littoral protégé. Le Robert est en effet l'une des trois plus importantes unités urbaines de l'île avec près de 25 000 habitants en 2010. Sa croissance s'est accélérée depuis les années 80 conduisant à l'accélération de la périurbanisation.
IMG_1150.jpg
La pointe Savane au Robert : un espace convoité.377 viewsLes lotissements pavillonnaires se multiplient en bordure d'un littoral protégé. Le Robert est en effet l'une des trois plus importantes unités urbaines de l'île avec près de 25 000 habitants en 2010. Sa croissance s'est accélérée depuis les années 80 conduisant à l'accélération de la périurbanisation.
IMG_0968.jpg
Sainte Luce : Le pont de la Baie du Trou du Diable.375 viewsConstruit en 1984, sur la Nationale 5, ce pont de 185 mètres permet de contourner par le sud la commune de Rivière Pilote et de fluidifier le trafic dans une zone de relief difficile comme le montre l'éponymie. Le ria, baie allongée et étroite prolongée par une ravine, est plus facilement enjambé par les voies de communication ramassées sur le littoral.
IMG_1149.jpg
La pointe Savane au Robert : un espace convoité.375 viewsLes lotissements pavillonnaires se multiplient en bordure d'un littoral protégé. Le Robert est en effet l'une des trois plus importantes unités urbaines de l'île avec près de 25 000 habitants en 2010. Sa croissance s'est accélérée depuis les années 80 conduisant à l'accélération de la périurbanisation.
IMG_1081.jpg
Petites bananeraies près de la Manzo, au François.373 viewsCes petites exploitations de types familiales se rencontrent davantage vers l'intérieur des terres où le relief est plus difficile et les parcelles plus morcelées. La banane représente 16 000 emplois et près de 30% de la SAU en 2010. Elle s'impose peu après la crise sucrière et jugule l'exode rural des années 1970. Elle ne résout pas le problème de la diversification de l'agriculture trop soumise aux aléas de la mondialisation.
IMG_0909.jpg
Le tombolo de la Pointe du Bout aux Trois Ilets.370 viewsCes presqu'îles très découpées sur la côte sous le vent tranchent avec le continuum du nord caraïbe. Elles sont liées à l'activité volcanique très intense il y a 2 millions d'années. Fortement érodées sur le littoral, il ne reste des pentes de certains volcans que les dykes, les anciennes remontées magmatiques qui forment aujourd'hui l'essentiel des mornes, des presqu'îles et des îlets. A la différence du nord de l'île ces reliefs d'andésite ont été colonisés très tôt par les récifs coralliens: le « sable » blanc des Caraïbes, si recherché par le tourisme local, n'étant en fait que la calcite érodée provenant des mollusques et des madrépores.
IMG_0892.jpg
Schoelcher, le Club Nautique368 viewsPrès de la rivière de Case Navire, le Front de Mer et le fameux Cercle Nautique. Schoelcher est devenue une station nautique affiliée en 1989. Le plan d'eau calme de l'Anse Madame a permis le développement de cette activité.
IMG_0914.jpg
La marina de la Pointe du Bout aux Trois ïlets.367 viewsElle accueille une centaine d'embarcations et la navette de Fort de France, tout en servant de base nautique aux hôtels proches : l'Hôtel de la Pagerie au sud, Carayou à l'est. Des residences de location sont disséminées autour. La commune des Trois îlets représente à elle seule 28 % des capacités hôtelières de l'île.
IMG_1191.jpg
Station d'épuration dans le quartier de Plaisance au Lamentin.367 viewsLa proximité d'une zone de confluence (Lézarde-Rivière Blanche), celle des zones agricoles et l'éloignement des grandes aires urbaines, obligent à un retraitement de l'eau autonome. Ici, la station d'épuration Plaisance-Désirade, du Lamentin, non loin de la Lézarde a une capacité de 3500 équivalent-habitants (EH). L'opérateur et le maître d'ouvrage est la CACEM, la Communauté d'Agglomération du Centre de la Martinique.
IMG_0895.jpg
Le quartier de Fond Lahaye à Schoelcher, sur l'Anse Collat.365 viewsSur les contreforts du massif des Pitons du Carbet et sur le piémont du Monre Bois d'Inde (532m), le parc naturel de la Martinique. La périurbanisation autour de Schoelcher gagne la moindre ravine et se ramasse sur le littoral où les grands axes de communication sont rejetés (Nationale 2). Le mitage gagne les hauteurs.
IMG_1196.jpg
Le musée de l'Habitation Belfort, au Lamentin.364 viewsLe bâtiment d'accueil et le musée de l'Habitation Belfort consacré à l'agriculture locale et à l'industrie bananière. Cette plantation s'oriente désormais vers l' « agriculture raisonnée » en réduisant les épandages polluants. Elle pratique également l'agriculture biologique de fruits tropicaux divers et l'agritourisme.
213 files on 18 page(s) 7