Galerie photo - Académie de la Martinique

Galerie photo de l'académie de la Martinique


IMG_1205.jpg
La Centrale des Carrières au Lamentin, quartier Long Pré, le long des bananeraies.324 viewsCréée en 1980, cette entreprise gère l'extraction des gravières d'andésite. Le groupe Centrale des Carrières exploite trois carrières en Martinique dégageant près de 300 000 t de graviers, enrochements et terres végétales utilisés pour les remblais et les terrassements. Le BTP est un des premiers secteurs industriels de l'île avec pas moins de 5% des emplois de l'île. Cette filière doit assurer ses approvisionnements localement et les schémas d'aménagement intégrent l'extension des carrières.
IMG_1208.jpg
La zone industrielle de Place d'Armes au Lamentin et ses grandes surfaces.313 viewsUne des cinq grandes zones industrielles du Lamentin. On y trouve également des coopératives agricoles comme l'ancienne SOCOPMA (1981-2013).
IMG_1209.jpg
Cultures maraîchères (tomates et salades) du quartier Long Pré au Lamentin.331 viewsSituées le long des bananeraies, ces cultures maraîchères périurbaines (tomates, salades, concombres...) se situent sur une plaine fertile et irriguées. Elles sont aussi à quelques minutes de l'autoroute et des grands axes de distribution. On trouvait non loin de là, la zone industrielle de Place d'Armes qui abritait le siège de la coopérative des maraîchers, la SOCOPMA, de 1981 à 2013.
IMG_1211.jpg
Logements collectifs de Bois d'Inde dans le quartier Acajou.352 viewsBanlieue du Lamentin, près de la zone industrielle des Mangles. Deuxième aire urbaine de l'île avec près de 40 000 habitants en 2010, sa population a augmenté de moitié en 20 ans exigeant la construction rapide de logements collectifs.
IMG_1212.jpg
Le lycée Acajou II à la périphérie du Lamentin.370 viewsConstruit en 1991, il compte en 2010 près de 950 élèves.
IMG_1214.jpg
Zone commerciale de la Galleria dans la zone industrielle les Mangles Acajou.361 viewsEdifiée en 1989 sur la friche industrielle de l'ancienne usine sucrière d'Acajou, c'est, en bordure de l'autoroute Fort-De-France-Lamentin, l'un des plus grands espaces commerciaux de l'île.
IMG_1216.jpg
Les Mangles Acajou, zone industrielle du Lamentin. 424 viewsCette zone industrielle longe la mangrove littorale et l'autoroute Fort de France-Lamentin, en périphérie de l'agglomération du Lamentin. Très fréquentée, on y trouve de grandes enseignes de la distribution, des concessionnaires automobiles, des magasins d'ameublement et de vêtements…
IMG_1218.jpg
Zone industrielle des Mangles en bordure de l'autoroute Fort de France-Lamentin. 401 viewsA la périphérie de l'agglomération du Lamentin, ce terre plein a été gagné sur la mangrove à proximité. Un système de canaux draine la plaine littorale. Le Lamentin compte pas moins de 5 zones industrielles : c'est le cœur économique de la Martinique.
IMG_1222.jpg
Mangrove de la baie de Fort de France, zone industrielle des Mangles.393 viewsLe canal du Lamentin traverse la mangrove et draine la plaine du Lamentin avec la zone industrielle des Mangles. La mangrove, elle, joue le rôle d'un filtre naturel pour l'eau et fixe les sols. Elle permet de protéger la plaine des houles cycloniques : on remarque, en gris, les parties qui ont été submergées lors du cyclone Dean dans la nuit du 17 août 2007. Les racines des palétuviers ont alors été asphyxiées par la montée des eaux salines.
IMG_1228.jpg
Zone de loisirs de Morne Cabri, au Lamentin.424 viewsRéalisés en 1992, le club nautique et le parcours sportif de Morne Cabri sont adossés à un îlet rocheux, au cœur de la mangrove des zones industrielles des Mangles et de la Lézarde.
IMG_1231.jpg
La Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles Sara. Fort de France. Vue du sud.473 viewsSituées entre le port de commerce et l'aéroport, les installations de la raffinerie au sein de la zone industrielle de la Jambette occupent 43ha et alimentent plusieurs oléoducs.
IMG_1232.jpg
Zone de stockage de la Raffinerie des Antilles (SARA). Fort de France.425 views5 grands réservoirs de pétrole brut (50 000m3, 40 000m3 et 20 000m3) soit près de 150 000m3 de réserves assurent la sécurité des approvisionnements pour une durée de 50 à 70 jours.
Les réservoirs plus petits stockent les produits finis (kérosène, gazoil): au total 88 000m3.
213 files on 18 page(s) 17